Quelles sont les origines du porte-bébé?

Publié par Écrit par Cimparoo le vendredi 04 août, 2017 à 14:00

Quelles sont les origines du porte-bébé?

Le portage est revenu en force avec différentes façons de porter son enfant, mais connaissez-vous les origines du porte-bébé?

Dans les pays industrialisés occidentaux, le portage des bébés s’est refait une place de choix dans la vie des nouveaux parents, qui peuvent maintenant choisir parmi une variété de porte-bébés différents. Ceux-ci trouvent leurs origines un peu partout dans le monde, là où le portage va de soi, et ce, depuis toujours.

 

Une question de survie d’abord

Tout comme chez certains animaux, le portage est naturel et instinctif chez les humains pour assurer la survie des bébés depuis les origines très lointaines de l’homme.

En tant que portés actifs, les bébés humains sont d’ailleurs programmés biologiquement pour s’accrocher avec leurs mains et leurs pieds à celui qui les porte par réflexes d’agrippement et d’accroupissement. En effet, leurs doigts et orteils se referment au contact, et leurs genoux fléchissent lorsqu’ils sont soulevés.

Le porte-bébé est donc un des outils qui est rapidement devenu indispensable pour les humains qui vivaient en groupe dans la nature en se déplaçant sans cesse, permettant aux parents de protéger les bébés des intempéries et des prédateurs tout en continuant de pratiquer leurs occupations et leurs tâches.

Qu’ils aient été initialement constitués d’une peau animale, de végétaux tressés ou d’une autre matière assez solide, les premiers porte-bébés ont évolué différemment à travers les époques dans plusieurs pays.

 

Une évolution grâce aux tissus

L’arrivée des tissus a permis au porte-bébé d’évoluer vers des versions toujours utilisées de par le monde. Chaque peuple en est donc venu à privilégier une sorte de portage typique, un tissu particulier, des dimensions idéales, des méthodes et des accessoires de nouage. En voici quelques exemples :

 

  • Le Meh Dai (Mei Tai) en Chine : originellement, rectangle de tissu formant un dossier d’assise avec quatre lanières pour former des bretelles et une ceinture, permettant un portage sur le ventre, le dos ou la hanche;

  • L’onbuhimo au Japon : pièce de tissu entrelacée avec une ficelle (maintenant remplacée par deux lanières) pour porter le bébé sur le dos;

  • Le podeagi en Corée : long tissu avec deux lanières formant des bretelles, pour un portage sur le dos à l’origine, et aussi maintenant sur le ventre;

  • Le dirmac en Turquie : pièce de tissu attachée autour de la hanche avec une sangle pour porter l’enfant en travaillant;

  • Le pagne en Afrique : rectangle de tissu qui sert de vêtement et de porte-bébé par différents nouages;

  • Le hockmantel en Allemagne : cape enveloppant l’enfant et le porteur, pour un portage sur la hanche;

  • L’amauti au Groenland : cape de portage en peau de phoque où le bébé est placé dans le capuchon;

  • La manta au Pérou : châle couvrant les épaules et le dos, où l’enfant est porté à l’intérieur du tissu sur le dos de l’adulte;

  • Le Rebozo au Mexique : foulard traditionnel léger qui permet de porter le bébé de différentes façons.

 

Aujourd’hui, nos pays occidentaux ne présentent pas les dangers et inconvénients du monde de nos ancêtres qui menaçaient la survie des enfants. Nous ne sommes pas à la merci d’animaux dangereux comme ailleurs sur la planète. Cependant, c’est toujours blotti contre un adulte qu’un bébé se sent le plus en sécurité. C’est pourquoi Chimparoo conçoit les meilleurs produits de portage pour vous et votre enfant!

Commentaires

Ajouter un commentaire