Partagez cette page

FAQ

+

Dans quelle position est-il préférable de porter mon bébé ? Comparaison entre chaque position...

Porter sur le ventre

Placer le bébé sur le ventre est sécurisant avec le nouveau-né et offre une proximité rassurante avec lui. La réponse et le changement de position est plus facile pour l’allaitement et s’avère très pratique lors des boires fréquents. Le contact visuel est réconfortant et plus sécuritaire pour les 3 premier mois. Par contre, porter sur le ventre est plus encombrant. Les mouvements du corps sont limités par la présence du bébé. Soulever des objets est plus difficile et il faut toujours travailler avec les bras allongés et éloignés ce qui rend le porteur plus maladroit. Il est difficile de se pencher, il faut toujours surveiller que la tête du bébé est bien soutenue. Le portage sur le ventre sera de plus en plus difficile avec la croissance du bébé qui prendra plus d’espace et dont les mouvements seront de plus en plus importants. Lorsque le bébé veut tout agripper et qu’il bouge beaucoup, vous préférerez passer à la hanche ou encore mieux au dos...

Porter sur la hanche

Le portage sur la hanche est un bon compromis pour les porteurs qui ne se sentent pas à l’aise avec les positions sur le dos lorsque le bébé commence à vouloir toujours se tourner vers l’avant ou qu’il commence à être un peu grand pour être placé devant. C’est un portage naturel et qui vient chercher l’avantage de la proximité du regard et des câlins… et une plus grande liberté de mouvement que le portage sur le ventre. Toutes les positions sur la hanche, par contre, provoquent une mise en charge asymétrique, et sont donc moins confortables pour des périodes plus prolongées. La position kangourou sur la hanche est la plus adéquate avec une écharpe longue. Elle permet de répartir un peu plus le poids sur les hanches qu’avec un anneau simple (écharpe courte, poche ou sling ajustable), mais est plus difficile à ajuster.

Porter sur le dos

Pour une liberté de mouvement maximale et le confort optimal, l’adepte du portage choisira le portage sur le dos. La musculature et la structure de la colonne vertébral permet de supporter une mise en charge dorsale plus importante que ventrale ou latérale. Une charge jusqu’à 35-40 lbs, représentant le poids moyen d’un jeune enfant de 3- 4 ans, peut être supportée par la majorité des gens sans une forme physique exceptionnelle. Il est certain que les activités exécutées avec un enfant sur le dos et l’intensité varieront d’un individu à l’autre selon la condition physique mais avec un minimum de pratique et avec l’augmentation de la fréquence, le portage sur le dos est pratiquement accessible à tous. Le moment de débuter le portage sur le dos est particulier à chacun. Pour un premier bébé, la moyenne se situe autour de 6 mois avant que le parent se sente à l’aise de l’y installer et d’abandonner le contact visuel pour une écoute plus corps à corps. Le miroir ou les vitrines de magasins sont souvent au début des outils essentiels pour rassurer le parent sur la position du bébé et son bien-être. Moins chaud en été particulièrement avec les épaules dégagés comme à l’africaine.

+

Quand on porte sur le ventre, on peut placer le bébé dans 3 positions différentes ; soit en petite grenouille ventre contre ventre, en berceau (position propice à l'allaitement) ou face vers le monde. Quels sont les avantages et les inconvénients de chacune ?

Grenouille

La position grenouille ou physiologique est la plus ergonomique pour le bébé et se rapproche de la position fœtale (jambes relevés et écartées, dos arrondi). Elle permet un bon appui de la colonne vertébrale, une bonne répartition du poids au niveau des jambes et non des parties génitales. Les jambes doivent être écartées entre 70 et 120 degré environ et le bassin basculer vers l’avant de sorte que les genoux soient plus hauts que les fesses et que la plante des pieds soit face à l’arrière. Le bébé doit être bien soutenu sous les jambes. Il faut déployer l’écharpe du haut des oreilles jusque sous les genoux. Autrement, il sera suspendu par l’entrejambe, ce qui pourrait causer de l’inconfort et même des blessures importantes. Les bienfaits sur le développement de la musculature du cou, du dos et des jambes, du système vestibulaire ou de l’équilibre ainsi que la facilitation de la digestion sont bien connu dans cette position. Elle permet de belles périodes d’éveil et de stimulation au bébé.

Berceau

Le berceau s’avère très pratique pour l’allaitement. Les bébés accrochés aux seins trouveront facilement la source sans que maman soit constamment assise. Dans le berceau, la position du bébé correspond à la position de la madone pour l’allaitement. Le bébé est dans ce cas couché dans l’écharpe, les jambes collées ensemble. Il peut être placé avec la tête plus haute pour observer son environnement en période d’éveil. Attention par contre, cette position peut être moins sécuritaire puisque le bébé est souvent mal placé. Il faut toujours s’assurer que son coup n’est pas trop arrondi et que sa tête ne tombe pas vers son thorax en bloquant ainsi ses voies respiratoires. Si votre bébé souffre de malformations aux hanches, consultez votre médecin avant de le placer dans cette position. Il n’est pas recommandé dans ce cas de placer l’enfant les jambes collées. Il est plutôt conseillé de le placer en position grenouille, et particulièrement sur la hanche, ce qui permet l’écartement idéal des jambes du bébé. Aussi, si le bébé souffre de reflux œsophagien, il sera plus sécuritaire de le placer dans la position physiologique même pour l’allaitement. De plus, plusieurs bébés ne tolèrent pas le berceau en dehors des périodes d’allaitement ou de sommeil et préfèrent être placés à la verticale pour participer plus activement à l’environnement.

*Portez toujours une attention particulière à la position de la tête afin que celui-ci ne souffre pas de suffocation. Vous devez toujours pouvoir glisser entre son menton et son thorax un ou deux doigt afin de s’assurer que ses voies respiratoires sont bien dégagées.

Face au monde

Aussitôt que bébé manifeste le besoin de voir plus vigoureusement devant, on peut le tourner occasionnellement face au monde. La position face au monde peut être intéressante pour de courte période, mais elle possède de nombreux désavantage qui font que nous conseillons de limiter son utilisation. Premièrement, il n’est pas recommandé de placer les jambes de l’enfant à califourchon dans l’écharpe avec les jambes pendantes. Si le tissu n’est pas assez déployé sous ses jambes et ses fesses, le poids du bébé est soutenu totalement dans l’entrejambe et le dos n’est pas soutenu. Il peut y avoir alors une mauvaise circulation dans les jambes et des séquelles importante sur le dos du bébé. Il faut favoriser la position avec les jambes repliées en Indien à l’intérieur du porte-bébé. Le bébé, dans cette position ne pourra non plus rester très longtemps aussi pour des raisons de compression et de mise en tension sur les articulations des jambes et des pieds. On parle aussi beaucoup de l’hyperstimulation que provoque le fait d’être tourné vers l’inconnu sans possibilité de se recueillir. Cela pourrait provoquer chez certains bébé une hausse des pleures en fin de journée et une augmentation du stress. Aussi, le poids du bébé est beaucoup plus vers l’avant dans cette position, son bassin étant tourné vers l’extérieur plutôt que vers vous. Il s’en trouve plus lourd à porter. Cette position est donc moins confortable et pour le bébé et pour le porteur...

+

Quels sont les porte-bébés Chimparoo les plus facile à utiliser ?

L'écharpe tissée est le porte-bébé qui peut être le plus confortable, polyvalent et sécuritaire mais en autant qu'il soit bien utilisé. Par rapport à un Mei tai, un TREK ou un MULTI 2.0, il demande plus d'apprentissage. C'est cette nécessité d'apprentissage qui peut être l'élément décisif dans votre choix de porte-bébé. Moins le porte-bébé est structuré dans sa forme, plus il demande d'apprentissage. Une écharpe, qui n'est en fait qu'une longue pièce de tissu, souvent appelé foulard, n'indique en rien qu'elle permet de soutenir un bébé sans un minimum d'instruction. Il faut apprendre à l'utiliser ! Sa perfection dans le confort et son positionnement ergonomique dépend uniquement des connaissances et de l'agilité du porteur. Mal utilisé, l'écharpe peut s'avérer être le pire des porte-bébés... Heureusement les techniques de base sont assez simples ! Il suffit de se donner la peine de les apprendre et c'est très facile. Des milliers d'adeptes vous le confirmeront !

Les porte-bébés qui demandent le moins d'apprentissage sont certainement l'écharpe ajustable et le TREK. Ensuite on retrouve le Mei Tai, qui se noue mais dont la structure facilite nettement sa compréhension, et le MULTI 2.0, qui possède quelques adaptations pour les différentes positions et ajustements. Les écharpes longues tissée ou extensible sont les porte-bébés qui demandent le plus de temps pour l'apprentissage et donc sont un peu plus compliqué.

+

4 longueurs d'écharpe tissée, laquelle choisir ?

L'écharpe tissée est disponible en 4 longueurs. Chaque longueur ne dépend pas de l'âge ou du poids du bébé et n'a pratiquement pas d'influence sur le confort et la position du bébé. La raison pour laquelle on peut préférer une grandeur plutôt qu'une autre est pour le choix des techniques de nouage. Les écharpes courtes ou moyennes vont souvent intéressées plus un parent expérimenté en portage qui possède souvent déjà une écharpe longue et souhaite avoir une autre écharpe pour exécuter des techniques de kangourou et de hamac qui demande moins de tissu et qui ne souhaite pas gérer son excédent. Dans la plupart des pays d'Afrique ou d'Amérique du sud ou centrale, la façon de porter se fait avec un tissu qui s'apparente plus à nos écharpes courtes (2.50 m) ou moyennes (3.60 m). Porter avec une écharpe plus courte à comme conséquence une charge plus concentré sur un endroit précis du corps. Plus l'écharpe est longue, plus elle permet de nombreux passages et répartit mieux la charge sur le corps. Les techniques de base que nous recommandons s'utilisent seulement avec une écharpe Régulière (4.60 m) ou Extra (5.20 m). Ces techniques, les croisés enveloppés, peuvent être utilisés autant sur le ventre, la hanche ou le dos. Sur le ventre, il est possible d'exécuter le croisé enveloppé pour l'allaitement et de pouvoir allaiter les mains libres ! Ce sont des techniques pratiques, assez simple une fois apprise et surtout très ergonomique. Elles permettent de bien répartir la charge sur les deux épaules et dans le dos. Donc si vous nous demandez quelle longueur vous procurez et que c'est votre première écharpe ? Nous vous recommanderons l'écharpe régulière ou extra selon votre taille. Si vous habillez des vêtements jusqu'à medium large, prenez une taille régulière. L'extra est pour les gens se situant entre très grand et très très grand. Vous pouvez aussi choisir de prendre une taille extra même si vous êtes de petite taille parce que vous ne voulez pas avoir un noeud dans le dos lorsque vous portez le bébé devant. Dans les techniques proposées, le noeud se retrouve du côté opposé au bébé. Aussi, si vous désirez envelopper le bébé lorsqu'il porte un manteau d'hiver et vous aussi... Il vous faudra une écharpe plus longue. L'utilisation d'une housse hivernale (voir Babygloo, Polaroo et Babyzoo) évite de devoir habiller chaudement le bébé quand il est dans le porte-bébé ou de changer de longueur d’écharpe !

+

Quelle longueur d'écharpe utiliser pour chaque différente technique ?

Voici un tableau qui vous permet de mieux choisir la longueur d'écharpe tissée qui vous convient

 HamacAfricainKangourouCroisé
Simple
Croisé
enveloppé
Double
hamac
Écharpe
Courte
2.50 m
xx    
Écharpe
Moyenne
3.60 m
xxxCertaines
versions
  
Écharpe
Régulière
4.50 m
xxxxxx
Écharpe
Extra
5.20 m
xxxxxx
+

Quelle est la différence entre les nœuds pour l'écharpe tissée ?

Hamac

Sur la hanche, le dos ou le ventre en position grenouille, berceau ou face au monde, le nœud formant un hamac ou une poche, est parfaitement adapté pour une écharpe courte.

Pour les gens qui recherchent la simplicité et une utilisation rapide, le hamac se retrouve à être une très bonne option. Une fois l’écharpe bien ajustée avec le bébé dans la position de notre choix, il est facile de retirer l’écharpe sans défaire le nœud et de la remettre en place sans perdre l’ajustement.

Le hamac est donc un bon compromis pour sa simplicité par rapport au confort et la polyvalence. On l’utilise principalement avec l’écharpe courte mais on peut aussi l’utiliser avec les autres grandeurs d’écharpe en nouant le reste du tissu autour de la taille.

Portage possible
  • Ventre
  • Hanche
  • Dos
Positions
  • Grenouille
  • Face au monde
  • Berceau
Avantages
  • Rapide et facile d’utilisation.
  • Prend très peu de place.
  • Pratique pour une utilisation fréquente mais de courte durée.
Inconvénients
  • Portage asymétrique ou avec moins de répartition du poids de l’enfant sur le corps du porteur.
  • Le portage asymétrique limite la durée du portage plus l’enfant est lourd.

Africain

Le nœud africain est inspiré par le pagne africain et s’exécute très bien avec une écharpe courte mais aussi avec une écharpe plus longue. À l’africaine, on porte sur le dos avec l’écharpe qui passe sous les bras attachée sur la poitrine.

Ce nouage permet de ne pas avoir à supporter de charge sur les épaules ce qui convient mieux à certains porteurs. Cela permet aussi de soulager les épaules quand on ressent de la fatigue après avoir porté plutôt sur les épaules comme avec le kangourou ou le croisé enveloppé.

Ce nouage s’avère très pratique par temps chaud.

Portage possible
  • Dos
Positions
  • Grenouille
Avantages
  • Rapide et facile d’utilisation.
  • Prend très peu de place.
  • Pratique pour une utilisation fréquente mais de courte durée.
  • Très apprécié pendant les périodes de grandes chaleurs.
  • Aucune charge sur les épaules.
Inconvénients
  • Portage avec moins de répartition du poids de l’enfant sur le corps du porteur.
  • Peut provoquer des tensions inconfortables sur la poitrine.
  • Moins confortable pour la marche et s’utilise plus difficilement pour de longues périodes.

Kangourou

Les nœuds Kangourou sont constitués d’une sorte de pochette qui prend la forme de l’enfant selon la tension et le type de tissu. Ils se portent bien avec l’enfant en position grenouille. Ils sont reconnus pour être les plus ergonomiques pour l’enfant, puisqu’ils permettent un bon support à la colonne tout en favorisant son arrondissement naturel.

Les kangourous sont très populaires une fois que l’on maîtrise bien les principes de l’écharpe. Ils sont très confortables, soutiennent bien l’enfant, et le poids est bien réparti sur le corps du porteur. Il y a un peu plus de charge sur les épaules que par rapport au croisé enveloppé.

L’enfant est recouvert d’une seule épaisseur de tissu, contrairement aux croisés où se superposent trois épaisseurs de tissu. Les propriétés d’un bon tissu tissé en sergé croisé prennent toute leur valeur dans ce nouage. Un bon tissu permet de créer une sorte de deuxième peau à la fois souple,

enveloppante et douce.

Le Kangourou sur le dos, aussi appelé sac à dos, est la façon qui permet de porter l’enfant le plus haut et le nœud le plus populaire dès que le bébé a atteint l’âge de cinq ou six mois. Le bébé peut ainsi voir par-dessus l’épaule, n’encombre pas maman pendant ses tâches et ressent un très grand confort.

Portage possible
  • Ventre
  • Hanche
  • Dos
Positions
  • Grenouille
Avantages
  • Exécution assez rapide. Principe très simple.
  • Portage symétrique et poids bien répartit sur les deux épaules.
  • Permet un portage de longue durée.
Inconvénients
  • La charge est légèrement plus importante sur les épaules qu’avec le croisé enveloppé.
  • L’ajustement du tissu peut être plus difficile pour un débutant qu’avec le croisé enveloppé.

Croisé simple

Le croisé simple permet de placer le bébé dans les mêmes positions que dans le croisé enveloppé. Par contre au lieu d’être dans 3 épaisseurs de tissus, il est placé seulement dans la croix devant ou sur hanche qui est formée par 2 épaisseurs.

Ce nœud est utilisé en particulier par les gens qui veulent nouer l’écharpe avant d’y insérer l’enfant et pouvoir l’en sortir et l’y remettre au besoin. Certains vous diront aussi apprécier le support dans le dos du porteur que permet ce noeud. Par contre, il faut faire l’ajustement final dans le dos avec le bébé dans l’écharpe.

Cela peut être un peu plus difficile et un peu plus long. Une fois bien réglée, le bébé est très bien supporté et très confortable. Très pratique les jours de pluie lorsqu’on ne veut pas nouer l’écharpe en sortant de la voiture. On l’installe avant de partir... Une fois bien ajustée, on peut mettre et enlever le bébé sans enlever l’écharpe et sans devoir la régler de nouveau. Le nœud croisé peut être utilisé dès les premières semaines et avec les enfants plus vieux.

À partir de ce nœud, vous pouvez placer le bébé en position grenouille, face au monde ou en berceau.

Portage possible
  • Ventre
  • Hanche
Positions
  • Grenouille
  • Berceau
  • Face au monde
Avantages
  • Aucun besoin de défaire le nouage pour retirer et réinsérer l’enfant.
  • Très bonne répartition du poids sur le corps du porteur.
Inconvénients
  • Plus difficile à ajuster puisque les manipulations se retrouvent plutôt dans le dos du porteur.

Croisé enveloppé

Le croisé enveloppé est le même nouage que le croisé simple mais est inversé. Ainsi on enveloppe le bébé dans une épaisseur de tissu supplémentaire. Cette épaisseur supplémentaire est le centre de l’écharpe placé horizontalement devant vous si vous optez pour la position sur le ventre.

Vous pouvez aussi utiliser cette technique sur le dos, ce qui permet un portage très confortable pour une longue période, comme lors d’une randonnée. Par contre, dans le croisé enveloppé, il faut renouer l’écharpe à chaque utilisation. Une fois en place, cette position est très appréciée pour son confort prolongé. Nous vous recommandons de commencer votre apprentissage des techniques de nouage par ce noeud.

Il est assez simple à installer et surtout permet facilement de placer le bébé ventre contre ventre en position grenouille, dans la position en berceau, entre autre pour l’allaitement et tourné face au monde, les jambes repliées en Indien. Ce nouage est autant confortable pour le bébé que pour le porteur. Il peut être utilisé à partir de la naissance.

Jusqu’à 1 mois, ou selon la préférence du bébé, pour la position ventre contre ventre, les jambes peuvent être repliées en position fœtale à l’intérieur de l’écharpe en les écartant doucement selon sa tolérance sur le ventre du porteur. Vous adorerez ce nouage pour sa solidité et le support complet qu’il offre au bébé… Une fois la technique de base apprise, vous verrez que les possibilités sont grandes quant aux variantes dans les positions du bébé et le positionnement de l’écharpe. Vous faites simplement ce que vous sentez le mieux pour vous et votre bébé.

Portage possible
  • Ventre
  • Hanche
  • Dos
Positions
  • Grenouille
  • Berceau
  • Face au monde
Avantages
  • Répartition optimale du poids sur le corps du porteur entre les hanches et les épaules de façon parfaitement symétrique.
  • Permet le portage le plus confortable quand la tension du tissu est bien ajustée.
  • Ajustement devant assez simple permettant de bien positionner l’enfant.
Inconvénients
  • Nouage un peu plus long à exécuter et plus facile à exécuter sans l’enfant dans les bras au début.
  • Le nouage sur le dos étant plus long à exécuter, est plus exigeant pour le dos du porteur qui doit rester penché plus longtemps.
  • L’ajustement dans le dos demande un peu plus d’expérience et de pratique.
+

Quel porte-bébé est le plus confortable ?

Le confort se résume à la façon dont la charge est supportée sur le corps du porteur. Le soutient du bébé peut être répartit de plusieurs façons. Nous parlerons souvent de portage asymétrique ou symétrique et de soutient sur des régions particulières du corps comme sur les épaules, le torse, le dos ou le bassin. Aussi, la construction des bretelles, matière, largeur, épaisseur et densité, aura un impact sur le confort de chacun.

Le portage en hamac est une façon de porter sur une seule épaule. Toute la charge du bébé est soutenu sur un seul côté du corps. Nous appelons cela un portage asymétrique. Cette façon de porter est évidemment beaucoup moins ergonomique. Il n'est pas recommandé d'utiliser ce genre de portage pour une personne qui présente des faiblesses ou douleur au dos. Dans tous les cas, il est aussi préférable de ne pas porter de cette façon avec un bébé lourd et/ou pour des longues périodes de temps.

Plus les écharpes sont longues, plus elles permettent de répartir la charge sur une plus grande surface sur le corps. Donc, question confort, plus l'écharpe est longue, la régulière ou l'extra dans le cas de l'écharpe tissée, plus elle est confortable. Les nuages croisés en écharpe sont les plus confortable.

Le Mei Tai, le Trek et le Multi 2.0 sont semblable dans la répartition de la charge. Ils ont une répartition de la charge symétrique sur les épaules et le dos. Ils possèdent tous des bretelles qu'il est possible de croiser ou d'attacher latéralement sur les épaules et une ceinture. Le Mei Tai possède une ceinture et des bretelles plus minces et plus souples. C'est un modèle plus léger qui bien ajusté est très confortable. Le Trek et le Multi 2.0 sont exactement pareil pour le confort et possède un niveau un peu plus élevé de support. Bien ajusté, ils offrent un très grand confort.

Le confort étant très subjectif, il est difficile de dire celui qui est le plus confortable. Cela dépendra souvent de notre aisance à l'utiliser et même de notre propre physionomie. Une chose est certaine, tous les porte-bébés Chimparoo sont confortables !!!

+

Est-ce qu'on peut porter des jumeaux ou deux bébés à la fois?

Il n'est pas recommandé de porter deux enfants en même temps pour des raisons de sécurité. Il est très difficile de placer deux enfants en même temps. Le risque qu'il y en est un qui tombe pendant qu'on installe l'autre est multiplié par rapport à l'installation d’un seul bébé. Porter des jumeaux ou deux enfants est le souci de bien des parents. Sachez que c’est tout de même possible, mais cela, en plus de demander plus de précautions, demande plus de force et d’endurance.

* Nous vous recommandons fortement de ne porter qu'un seul bébé à la fois dans un porte-bébé. Si vous pouvez avoir de l’aide pour en porter un des deux, cela vous facilitera grandement la tâche. Ayez toujours l'assistance d'une autre personne pour retirer ou insérer les bébés dans le ou les porte-bébés.

Quand ils sont tout petits, les jumeaux cohabitent habituellement assez bien dans la même pochette. Le croisé enveloppé est souvent utilisé pour placer deux enfants côte-à-côtes face contre vous, en berceau ou face au monde. Le croisé simple permet de créer deux espaces distincts. Ils sont alors chacun sur une hanche comme dans l’écharpe courte. Cette méthode s’utilise avec des enfants de poids similaires quand ils commencent à être un peu à l’étroit dans la même pochette. Sinon, avec des enfants de poids similaires toujours, il est possible d’en placer un sur le dos et un sur le ventre avec l’aide d’une autre personne dans la même écharpe dans un croisé simple par exemple. Par contre, le poids sur les épaules est à ce moment très important. Il est difficile de tolérer la tension très longtemps. Le mieux est toujours d’avoir une écharpe ou un porte bébé par enfant. De cette façon, à deux adultes, chacun porte un enfant. Pour porter les deux en même temps, il est beaucoup plus facile et confortable d’attacher chaque enfant dans son porte-bébé. Cela permet aussi de porter des enfants d’âge ou de poids différents. Avec deux porte-bébé, vous pouvez facilement porter le plus jeunes sur le ventre avec le nouage de votre choix et le plus vieux sur le dos en kangourou sans croiser devant. Installez simplement celui sur le dos après avoir attaché le premier devant.

+

Une écharpe courte ou une écharpe ajustable ?

Avec une écharpe courte est tout de même populaire pour un portage rapide et simple. La façon la plus utilisé dans le monde de l'écharpe courte est avec des anneaux. L'écharpe ajustable avec les anneaux permet d'utiliser cette façon de porter mais en rendant plus simple l'ajustement du support et du confort.

Dans la plupart des cas, il faudra une écharpe régulière ou extra pour s'adapter à un porteur plus costaud. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'avec une écharpe d'au moins 4 m, il est possible d'exécuter les techniques de croisé enveloppé qui sont les techniques les plus populaires et les plus confortables. Ce sont ces techniques qui sont démontrées dans nos vidéos pour les positions sur le ventre et sur la hanche. Pour le dos, nous montrons principalement le kangourou, qui est plus simple que le croisé enveloppé lorsqu'on est seul, mais le croisé enveloppé demeure une technique plus confortable et sécuritaire.

+

Une écharpe extensible ou une écharpe tissée?

La qualité du tissée fait une bonne différence dans l'expérience de porter son bébé. Si des écharpes de matières différentes existent sur le marché, c'est que cette expérience est différente pour chacun. Le but premier d'une écharpe est de pouvoir porter son bébé confortablement autant pour lui que pour le porteur.

Il y a des avantages à utiliser un tissu extensible et des désavantages.

Un tissu extensible est léger et soyeux. La délicatesse d'une écharpe de tricot donne la sensation d'un vêtement sur la peau. Avec un bébé de faible poids qui dort beaucoup ou bouge peu, elle est extrêmement confortable. Le tissu est facile à déplacer pour retirer rapidement le bébé et l'y replacer sans dénouer. Plus le tissu est extensible plus il se déforme à la tension. Le poids d'un bébé augmente rapidement et plus il est lourd plus il sera difficile de le garder bien assis. Le poids et le mouvement des jambes ont tendance à déplacer le tissu vers la fourche. Après un certain temps il se retrouve souvent un peu suspendu par la fourche. À partir de ce moment l'expérience avec l'écharpe extensible devient moins agréable. Vous devez savoir que pour le confort du bébé, il n'est pas bien que tout son poids se retrouve soutenu entre ses jambes. Il se pourrait aussi que vous éprouviez rapidement de l'inconfort et voir même des douleurs aux dos, aux épaules et/ou au cou. (consultez la section Avantage - ergonomique).

Le confort est bien évidemment une question très personnelle. En général, le portage devant avec l’extensible n’est plus très confortable passé 15 lbs ou 7 kg et sur le dos à partir de 20 lbs ou 9 kg environ.

Le fait que le tissu se déplace facilement, il est beaucoup moins sécuritaire de porter sur le dos avec une écharpe extensible. Le bébé qui fait des efforts pour atteindre par exemple un objet à proximité et/ou qui veut sortir, pourrait arriver à se libérer du support et même tomber! Il est donc peu recommandé de porter le bébé sur le dos avec une écharpe extensible étant donné qu'il est difficile d'intervenir rapidement.

Il y a surtout des avantages à utiliser une écharpe tissée et quelques désavantages !

L'écharpe tissée, par la qualité et les propriétés de son tissu possède de nombreux avantages. Son tissage particulier offre une certaine extensibilité tout en étant très stable. C'est un tissage en sergé croisé qui offre une extensibilité sur les diagonales mais aucune sur la longueur et la largeur. Ces propriétés lui donnent une souplesse parfaite pour que le bébé soit confortable et bien enveloppé et en plus soit bien supporté au niveau de sa position. Malgré le poids du bébé qui augmente rapidement, celui-ci n'aura aucune influence sur la position. Une fois bien ajustée, l'écharpe tissée conservera plus facilement sa forme pour de longues périodes de portage agréable. Les écharpes tissées sont plus large que les écharpes extensibles. Cette largeur permet de couvrir de la tête aux genoux un bébé de la naissance jusqu'à son autonomie à la marche. C'est donc l'écharpe qui sera utilisée pour tous les besoins de portage et qui devient une compagne essentiel à toute les sorties! Son tissu se manipule facilement avec un peu de pratique et permet de s'ajuster parfaitement dans la position souhaité. La stabilité qu'il procure une fois noué fait que l'écharpe tissée est le porte-bébé le plus facile à utiliser pour l'allaitement. Il est définitivement possible d'allaiter les bras (et le dos !) complètement libre de toute tension. Pour le portage sur le dos, c'est la seule écharpe que nous recommandons.

L'écharpe extensible est donc un bon choix pour débuter, c'est un moins gros investissement au départ et elle permet d'apprécier l'expérience du portage. Par contre elle sera probablement mise de côté avant l'âge de un an. L'écharpe tissée est plus imposante, plus large et plus massive. Elle doit être manipulée avec une certaine force pour être bien ajustée. Au début, elle peut donc être plus difficile à assimiler. Par contre, un peu de pratique comme toute chose, et tous les avantages qu'elle procure se manifestent et la rende tout simplement exceptionnelle !

+

Quels sont les nouages recommandés pour l'écharpe extensible ?

Les nœuds croisés sont les plus adaptés pour l'écharpe extensible pour permettre un meilleur soutien et confort. Le bébé doit toujours être soutenu par au moins 2 couches de tissu. La technique du croisé enveloppé inversé est plus spécifique à l’écharpe extensible. L’écharpe extensible est surtout recommandée pour un portage devant ou sur la hanche. Pour le portage au dos, nous préférons vous recommander une écharpe tissée. Plusieurs organismes experts en portage préfèrent même proscrire le portage sur le dos avec une écharpe extensible.

+

À partir de quel âge et quel poids peut-on débuter le portage avec un porte-bébé ?

Les porte-bébés sont conçus à partir de la physionomie d'un bébé à terme de grandeur moyenne. Ils ne conviennent pas avec un bébé prématuré ou de très petit poids. Un bébé à terme se situe normalement autour de 7 lbs. Les écharpes, avec l'assistance d'une personne compétente dans l'utilisation de celles-ci, une supervision étroite et l'approbation de votre médecin, peuvent être utilisées avec un petit bébé pour faire du peau à peau et donner ainsi des soins kangourous. Par contre, vous devez être assisté dans cette pratique. Un bébé prématuré demande plus de vigilance puisqu'il est plus à risque de suffocation dans un porte-bébé.

+

Est-il nécessaire de mettre un support de tête ?

En plaçant le bébé dans une position qui soutient bien ses jambes en position assise et en arrondissant par ce fait la colonne, la tête ne nécessite pas un support supplémentaire lorsque le bébé est éveillé et ressent le besoin d'explorer visuellement son environnement. Un support de tête est tout de même nécessaire lorsqu'il a besoin de se reposer, qu'il s'est endormi ou que vous avez besoin de faire des mouvements qui pourraient faire basculer sa tête. Bougez toujours avec précaution. Chaque porte-bébé Chimparoo permet de supporter la tête au besoin soit par un support de tête intégré ou par l'étalement du tissu sur sa tête.

+

Devrais-je choisir un Mei Tai ou une écharpe tissée pour un enfant de 1 an ?

Le Mei Tai, l'écharpe tissée ou encore le TREK et le MULTI 2.0 conviennent tous a un enfant de un an. Il faut se poser d'autres questions pour savoir lequel vous sera le plus commode.

A un an, l’enfant étant plus grand et plus actif, il et nous préfèrerons le porter sur le dos. Le portage sur le dos est un peu plus facile a exécuter avec un Mei Tai les premières fois surtout si nous ne sommes pas initié a l'écharpe. Par contre comme toute chose on peut apprendre très vite selon nos aptitudes et motivation. L'écharpe bien maîtrisée, permet d'exécuter plus de position et de gagner du confort. Par contre cette maitrise demande parfois un peu de pratique.

Je vous dirais donc que le choix repose principalement sur votre motivation a apprendre des nouages. Si ceux-ci vous effraient, Le Mei Tai serait une meilleure option.

+

Est-ce que la housse est assez chaude pour être utilisée à des température de -30 à -40 degré Celsius ?

La meilleure solution l'hiver, même en comparaison avec un habit de neige seule..., c'est de garder le bébé légèrement vêtu directement dans son porte bébé comme dans la maison avec un parent légèrement vêtu ! En ajoutant par dessus la housse Polaroo la chaleur du corps a corps avec l'isolation du Polaroo assure la meilleure chaleur qui soit. Il faut ajouter un bon bonnet, des bas et des jambières et de bonnes pantoufles isolantes pour les parties plus vulnérables et qui ne sont pas directement collées sur le corps. Si le bébé est très petit et garde ses bras à l'intérieur du porte-bébé, il ne faut pas trop se soucier des bras et des mains, il vaut mieux quand même mettre des manches longues et des mitaines s'il fait vraiment très très froid. Si par contre il est à un âge où il sort constamment les bras, il faut bien habiller le haut de son corps. Donc pour augmenter la performance, lorsqu'il fait vraiment très froid, il vaut mieux porter le bébé devant avec son manteau par dessus qui peut à ce moment rester ouvert. Le bébé nous gardant aussi au chaud !

Autrement, on peut porter dans les températures normales, le bébé sur notre manteau en le portant aussi sur le dos.

C'est la chaleur du corps qui le protègera toujours le mieux contre le froid. Dans son siège de bébé, il faut toujours s'assurer qu'il est un peu plus vêtu et écourter les séparations. Ajoutez une couverture autour de lui si il fait vraiment froid avec le siège, cela le protégera lors des transitions entre le siège et le porte-bébé. Mais s'il fait vraiment trop froid, exécutez ces transitions à l'intérieur seulement.

 

Devenez une référence Chimparoo accréditée

Aider les parents dans leur recherche d'outil et support pour bénéficier des avantages de porter leurs bébés.

Devenir accrédité Chimparoo

Certificats cadeaux!

Commandez vos certificats cadeaux Chimparoo!

Commandez maintenant vos certificats

Joignez-vous à Chimparoo

Inscrivez-vous à notre infolettre pour reçevoir des promotions, offres spéciales et plus encore!